Joël Selo

Artiste peintre expressionniste : présentation de quelques-unes de mes oeuvres « huiles, pastels, dessins, carnets de voyages ».

       

Artiste peintre expressionniste contemporain, Joël se définit comme un peintre subjectif, mouvance d’une nouvelle  école « le subjectivisme » dont il aime à rappeler qu’il en est le

 précurseur.                                    

 Carnet de voyages: L’île des moutons

 

Article écrit par Claude Veillot « écrivain et scénariste » pour la préface d’une de       mes    expositions.

C’est un drôle d’être, Joël Selo. Il aime à errer en des lieux solitaires ou, au contraire, rencontrer d’autres êtres qu’il ne connaît pas, des marginaux, des pas comme les autres, des bizarres. Il a une double vie. C’est un paisible qui prend ses risques. Un réservé qui a un culot pas possible.

Comme la plupart des artistes, il est inquiet critiquailleur, incertain et décidé. La création, pour lui, est à la fois une fuite et un accomplissement. Il écrit des histoires étranges où tout (la vie, l’amour, la mort) se manifeste par des odeurs, des senteurs, des fragrances. On aura compris que c’est un sensuel, trop pudique pour s’en vanter, mais que ses créations trahissent.

C’est ainsi que ses peintures le révèlent et le cachent tout ensemble. Vous avez vu un de ses nus ? On est fort loin des coquineries  de Bouguereau, mais... un peu voyeur, SELO, au meilleur sens du terme : directeur de beauté.

Pourtant, c’est dans ses paysages, évoqués plus qu’imposés, que se révèle le mieux le rêve insatisfait (insatisfait donc rêveur). Les carrelets de Meschers, il les voit à travers un onirisme bien à lui. Pour magnifier un paysage des Baronnies, il invente un champ de draps immaculés séchant au soleil. Devant les falaises de Saint-Jean-de-Luz, il prétend déceler des voiles immatériels de bateaux hantés. Quoiqu’enfant de Brouage (sa cité magique) c’est son hérédité bretonne qui remonte, nostalgique des mystères jamais expliqués. On pourrait imaginer qu’il a caché (cherchez ! Il’a peut-être fait ?) Des silhouettes fantômes dans un tableau apparemment serein, comme naguère dans ces gravures d’enfance où il fallait découvrir l’image cachée dans l’image.

Le peintre de « Quai des brumes » peignait « les choses cachées derrière les choses » et, derrière un nageur, voyait un noyé . Selo, Lui, n’est pas morbide. S’il voit quelque chose derrière le nageur, ce ne peut être qu’une sirène.

Oui, c’est ça mon ami Selo : des tableaux sereins, clair, sans surcharge, économes et lumineux, et puis, derrière, quelque chose d’autre, simplement suggéré., Ah,Tiens ! Le subjectivisme, une nouvelle école ? N’en faisons pas trop ! SELO s’en fout ! Il rêve !

                                                                                                                                                                                                      Claude Veillot

 caillbotte-1122.jpg

 

 

 

SELO expose en permanence à la galerie G22 La Rochelle

                                                 

                                                                                                                          Pastel:40x60

img-0143.jpg

 

                                    Pastel:40x60 

                                                     img-0120.jpg                

                                                                                     Pastel: 60X40

                    dsc-2149-1.jpg

                                         Pastel:  40x60img-0123.jpg                                                                                      Pastel: 40x60                                                   img-0125.jpg                

                                                                              carnet de voyage, île de St cado  

                                                                                                                            

                                              

                                                           Pastel : 60X40                  

  

                        

 

                                           

                                                         Pastel: 60x40

                                         

  

                                                                                                          Carnet de voyage

 

 

      Huile sur toile 80x60

 

Carnet de voyage L’île des montons 2007

 

 

                                                  Huile sur toile 60x40

                                                Pastel: 60x40

 

                                               Pastel: 60x40

 

                                                Huile sur toile 80x60

                                                           Pastel : 80x60

      

                     Pastel:40x60   

 

 

 

 

 

 

 

Carnet de voyages 2009  crayon aquarelle

 

Carnet de voyages 2010

Saba dans la tourmente. Aquarelle réalisée lors de mon voyage entre l’île d’Yeu et Belle-Île

Huile sur toile 80 X 60   

 

 

 

 

 

 

 

Huile sur toile 70X60 

Carnet de voyages La Cayenne 2009

 

Carnet de voyages régate YCC 2009

  

Pastel 50X35

 

Pastel 50X35

 

 

Pastel 60X40

Huile sur toile " la seine et notre dame  

Huile sue toile "Barcelone, la plage " 

 

 

 

 

 

 

La première page est terminée, si cela vous a plus, vous pouvez passer à la seconde pour voir la suite 

20131118-9.jpg20131118-8.jpg20130901-35.jpg

 

20131118-21.jpg

img-0108.jpg 

20131118-11.jpg

 

 

20131118-13.jpg

 

 

20131118-18.jpg

 

 

20131118-7.jpg

 

 

20131118-1.jpg20131118-6.jpg 

      Aquarelle 45x 60 . Le port de la Rochelleimg-0109-1.jpg             Entre phare et balise : pastel 56x76

 

                                                                                                                                      img-0174.jpg

 

20131118-14.jpg

 

    Huile sur toile « un jour de régate »img-0242.jpg

30 votes. Moyenne 4.00 sur 5.